fbpx
06.92.01.53.90 contact@alicetrannois.fr

Dimanche 1er mars, c’est la journée mondiale du compliment ! Cette journée a été créée en 2003 par les Pays-Bas, qui souhaitaient mettre à l’honneur la positive attitude. Un jour idéal pour faire le point sur une chose qui peut paraitre anodine mais qui ne l’est pas tant que ça.

Dans notre culture, le compliment n’est pas toujours bien vu. On lui donne souvent une connotation déplacée ou de manipulation. Et si toutefois un compliment nous est fait, comment réagissons nous ?

Un peu d’histoire

Son étymologie vient du mot complimiento qui au XIIIème siècle était synonyme d’abondance. On le voit apparaître dans la langue française au XVIème siècle avec pour définition une visite de courtoisie faite à un personnage officiel. C’est au XVIIème siècle qu’on parlera du compliment comme une parole élogieuse adressée à quelqu’un.

 

Pourquoi le compliment est-il si important ?

Que ressens-tu lorsqu’une personne te fait un compliment ? De la fierté, de la joie, de la reconnaissance ? Et même tout ça à la fois. Et bien c’est exactement ça.

Le compliment joue un rôle important dans nos relations sociales mais également dans notre bien-être.  Il sera même vecteur de sécurité pour le petit enfant qui gagnera ainsi en assurance.

Le compliment rassure lorsqu’il conforte un choix ou une prise de décision importante. Il motive et engage lorsqu’il est fait dans le cadre du travail. Il va même être vecteur d’appartenance lorsqu’il s’agit d’un compliment sur une tenue vestimentaire ou une nouvelle coupe de cheveux.

L’éloge est aussi propice à l’accomplissement personnel d’une personne qui va se construire autour de ces bases positives. Car ne l’oublions pas, un compliment est toujours positif.

 

Le compliment : savoir l’offrir

Toutefois, avant de pouvoir offrir un compliment, il est primordial d’être à l’écoute de l’autre. Être à l’affut de toutes les petites choses positives : un travail bien fait, une manière d’être,  un trait de caractère, un progrès …. Ces petites choses qui donnent du baume au cœur et qui doivent être partagées.

Il ne s’agit pas d’exagérer, ni de faire des louanges à tout va, mais simplement de reconnaitre à un instant T que la personne qui est en face de nous a une richesse. De lui indiquer que nous reconnaissons cette richesse.

On ne regarde pas ses pieds, ni sur le côté lorsque l’on fait un compliment. Celui-ci passerait pour une marque de dédain. Un compliment dit dans les yeux est un compliment sincère.

Boite à outils :

Si les journées sont trop denses et que tu ne trouves pas toujours le temps de complimenter « en direct », dispose des petites boites à compliments (sur les bureaux, accrochées aux portes des chambres des enfants….). Tu n’auras alors plus qu’à y glisser des compliments sur papier.

Mais aussi le recevoir !

Encore une fois, notre culture notre impose la retenue et l’humilité. On ne voudrait pas passer pour une personne arrogante ou prétentieuse ! Alors on dit un merci tout gêné puis on tourne les talons. Nous ne savons pas plus recevoir un compliment que le donner.

Et si aujourd’hui nous prenions ensemble la résolution  de recevoir ces compliments comme des cadeaux ? Car ils en disent long sur nous et sont un sacré carburant pour notre estime de nous.

Boite à outils :

Lorsqu’un compliment t’est adressé, écoute-le : avec tes oreilles, mais aussi avec tes yeux. Nourris-toi de lui. Ce n’est pas le moment de couper la parole à l’autre. Tu te sens bizarre, tu es gêné(e), nerveux(se), tu rougis ? Accepte ces émotions, elles ne sont que passagères.

Un « merci » est un bon début pour accepter le compliment. Un merci avec un grand sourire. Laisse tomber cet automatisme de vouloir te rabaisser ou de minimiser ta réussite.

Et parce qu’un simple merci est peut-être un peu court, tu peux également partager ton ressenti, ou le besoin que ce compliment a nourrit à cet instant. « ça me fait plaisir que tu me dise ça », « ton opinion compte beaucoup pour moi », « ce que tu me dis là me conforte dans mon choix » …..

Conclusion

Le compliment, en y pensant vite, est une notion assez banale que nous laissons généreusement aux faux-culs. Mais si nous laissons de côté nos croyances, il est un merveilleux levier de croissance et d’élévation. En nous focalisant sur lui, nous avons la possibilité de transformer notre vision de la vie de manière positive. Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne.

N’oublions pas également que le compliment n’est pas toujours exprimé verbalement. Un large sourire en fin de réunion est aussi une forme de compliment.

Alors, cultivons le compliment !

Tu as aimé cet article ! Fais-en profiter tes amis :