Mes 10 conseils pour t’épanouir dans ta vie professionnelle en 2021 !

Mes 10 conseils pour t’épanouir dans ta vie professionnelle en 2021 !

Mes 10 conseils pour t’épanouir dans ta vie professionnelle en 2021 !

Le début d’une nouvelle année est le moment idéal pour faire le point, et repartir du bon pied. Pour 2021, je te donne toutes mes recommandations de coach certifiée en bien-être professionnel pour t’épanouir dans ton travail mais aussi dans ta vie personnelle puisque l’un ne va pas sans l’autre ! Prends note, et tente d’appliquer mes 10 conseils pour une année épanouie professionnellement.

1. Faire le point sur ta vie professionnelle :

 

Qui dit nouvelle année, dit mise au point ! Afin de redémarrer l’année sur de bonnes bases, il est intéressant pour toi de faire un petit état des lieux  sur ce qui t’a convenu durant cette année et ce qui ne t’a pas convenu dans ta vie professionnelle.

Pour aller plus loin, tu peux également noter quotidiennement, durant 1 semaine, les 3 choses qui ont égayé ta journée et les choses que tu n’as plus envie de vivre ou de faire. Identifier les évènements sur lesquelles tu peux agir et mettre des mots sur tes ressentis peut t’aider à te positionner et à définir de nouvelles limites pour débuter cette nouvelle année sur des bases saines qui te permettront de t’épanouir dans ta vie professionnelle.

2. Te recentrer sur toi-même et sur tes valeurs :

Prend un petit moment pour évaluer à quel niveau de satisfaction tu es dans tes différents domaines de vie. De quoi as-tu besoin en ce moment ? Demande-toi où tu en es par rapport à tes valeurs, tes convictions. Compare-les avec celles de ton entreprise. Sont-elles en adéquation ?

Nous avons souvent tendance à nous faire absorber par les valeurs de l’entreprise. Alors, si c’est le cas, recentre-toi sur celles qui sont fondamentales pour toi  pour regagner en authenticité. Les études montrent que les salariés se sentant authentiques dans leur travail ont une motivation plus grande tout en étant moins dépendant d’une reconnaissance extérieure.

Quant aux valeurs communes, appuie-toi dessus pour retrouver enthousiasme, créativité et innovation dans ton travail, qui sont des qualités de plus en plus appréciées dans le monde professionnel.

3. Garder une distance saine avec ton travail :

 

As-tu parfois l’impression que ton travail prend un peu trop le pas sur ta vie personnelle ? Saurais-tu dire à quel moment s’arrête ta journée ? La frontière est mince entre la vie personnelle et la vie professionnelle, et pourtant elle est indispensable à l’épanouissement. Pour être certain(e) de garder cet équilibre il peut être bon de savoir identifier tes signaux d’alarme et de poser tes limites en apprenant à  dire non lorsque tu estimes que cela est nécessaire.

Et comme il n’est pas toujours possible de se défaire de certaines tâches vécues comme ingrates, Tu peux aussi faire un point sur les tâches professionnelles qui te donne du plaisir à venir travailler et te concentrer dessus, cela permettra de glisser un peu plus facilement sur les tâches plus fastidieuses qui demandent plus d’attention et de courage.

4. Te trouver un mantra :

 

Le mantra, de par son origine et son usage est d’abord vu comme une pratique mystique. Mais si l’on y regarde d’un peu plus près, on y découvre un fabuleux outil de pensée positive, d’attraction et de motivation. Alors pourquoi ne pas essayer ?

A chaque début de mois, choisi une petite phrase qui te donne la pêche, qui te motive et qui répond à un besoin du moment. En la relisant chaque matin, chaque soir ou à n’importe quel moment de la journée, elle te servira de leitmotiv pour les 30 jours suivants. Dis-toi que rien n’est impossible !

5. Gérer ton stress :

 

Ce n’est pas un secret, nous sommes nombreux à être soumis à un stress important et à ne pas savoir comment le gérer. Ce thème est très vaste et ne saurait tenir en quelques lignes, mais voici une petite technique pour comprendre tes sources de stress, première étape incontournable dans sa gestion. Sur le fil d’une journée ordinaire, liste tous les agents qui ont été stressants pour toi, que ce soit du stress vécu comme négatif ou positif. On entend ici par stress tout évènement qui sera source de forte émotion. Ensuite, différencie ces sources de stress en 3 catégories :

  • celui qui ne dépend que de toi, et sur lequel tu peux agir,
  • celui qui t’es imposé par ton environnement, et donc sur lequel tu ne peux absolument pas agir,
  • celui qui est toujours causé par ton environnement mais sur lequel tu as une petite marge de manœuvre.

 En visualisant les évènements sur lesquels tu peux agir ce sera plus facile pour toi de passer à l’action et de faire la chasse au stress.

6. Prendre soin de ton sommeil :

Ça fait un peu Raba joie comme ça, mais je ne t’apprends rien en te disant que le sommeil est un des piliers à une vie équilibrée. Voici quelques conseils à mettre en œuvre pour améliorer ton sommeil :

  • Instaure-toi une routine du soir : temps calme, méditation, écriture … 15 mn avant le couché
  • Définie un rythme précis, avec des heures de lever et de coucher à respecter quotidiennement
  • Fais une activité physique régulière mais termines-la, si possible, au minimum 3 heures avant de te coucher
  • Alcool, caféine, cigarettes perturbent le sommeil : donne-toi une heure limite de consommation
  • Enlève toutes les petites lumières parasites : le noir apporte un sommeil plus réparateur
  • Ne surchauffe pas ta chambre : 18 degrés l’hiver est suffisant

En appliquant ces quelques principes, tu mets toutes les chances de ton côté pour des nuits réparatrices et un réveil en pleine forme.

7. Te prévoir des temps de détente dans ta semaine de travail :

Depuis combien de temps n’as-tu pas pris une demi-journée rien que pour toi ? Ou même 1H !

Aspirer à une vie professionnelle épanouie passe aussi par des petits moments de détente, rien que pour soi. Pour faire le vide dans sa tête, prendre du recul sur les évènements, se retrouver et relâcher la pression accumulée pendant la semaine. Reconnecte-toi à l’essentiel, à ton essentiel. Fais des balades, prend l’air, inscris toi à une nouvelle activité qui sera un moment ressource pour toi. Des activités où le mental est au repos telles que la méditation, la lecture et pourquoi pas le yoga…

8. Tenir un journal de tes actions positives :

Sais-tu que les domaines de compétences qui ont tendances à davantage se développer sont celles où se place notre enthousiasme ? Plus nous prenons plaisir à faire les choses et plus nous développons nos capacités à les réaliser.

Pour replacer l’enthousiasme au cœur de ta journée, réfléchis à 3 petites actions positives que tu peux réaliser dans la semaine, pour toi-même ou pour les autres. Note-les et mets-les en application. Qu’est-ce que cela t’a apporté ? Quelles émotions ? Dans cet exercice se mêlent l’enthousiasme, la gratitude, l’engagement et peut-être même la reconnaissance !

Et quelles sont tes petites joies de la journée ? Apprend à te nourrir de ces petits moments. Prends soin de les répertorier dans un petit carnet en fin de journée. Quand tu as un coup de blues, ouvre ton petit carnet pour te redonner du baume au cœur. Issue de la psychologie positive, ces techniques apportent un regard neuf et bienveillant sur nos actions pour s’épanouir pleinement dans sa vie personnelle et professionnelle.

9. Apprivoiser ta peur du changement : 

 

Au premier abord un changement peut faire peur… Cette peur de l’inconnu est dans notre nature humaine et peut apporter une certaine dose de stress. Toutefois, les changements sont essentiels et peuvent apporter un renouveau positif. Pour t’en rassurer, que dirais-tu de regarder la partie positive de chaque transformation à laquelle tu vas être confronté ? Cherche bien, il y en a forcément quelques-unes. Pour passer le cap et apprivoiser ta peur du changement, tu pourras ainsi t’appuyer sur des éléments positifs et motivants.

 » Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement. » Siddharta Gautama Bouddha

10. Ré-enchante ton travail !

 » Il faut considérer son travail non pas comme une série de tâches et d’activités distinctes, mais comme une contribution à un ensemble plus large. » Anne Elzinga.

Les choses ne peuvent pas toujours venir des autres, alors enthousiasme-toi de ton travail ! Donne-lui du sens, au-delà des tâches que tu as à réaliser, en cultivant ton propre bonheur au travail. La petite tâche administrative qui te sort par les yeux n’est pas une simple tâche administrative. Elle fait partie d’un tout, à l’image de l’employé de ménage à la NASA à qui John Kennedy aurait demandé de qu’il faisait.
Animé par un rêve commun, celui-ci lui aurait répondu « Je participe à envoyer le premier homme sur la lune »

Ré-enchanter son travail passe aussi par un point sur ses compétences. Quelles sont les compétences que tu as et que tu n’utilises pas ou peu ? Comment pourrais-tu les investir et les mettre au service de l’entreprise ? Il y a certainement des propositions à faire à tes managers !

L’entente avec les collègues de travail est également un facteur important à prendre en compte pour le bien-être au travail. Approfondis tes relations humaines au quotidien, elles t’apporteront un fort soutien et peut-être de belles surprises amicales.

Découvre bien d’autres conseils sur mon blog, et contacte-moi pour un premier échange gratuit. Nous pourrons voir ensemble comment je peux t’accompagner pour un coaching de vie professionnelle.

Orientation scolaire : le coaching peut t’aider !

Orientation scolaire : le coaching peut t’aider !

Pour commencer il est important de différencier le coaching scolaire du coaching d’orientation.

Le coaching scolaire concerne l’aide au travail, le soutien scolaire, en apportant de nouvelles méthodes de travail pour t’accompagner dans les matières où tu as des difficultés.

Alors que le coaching d’orientation, t’accompagne dans ta réflexion liée à tes choix d’orientation scolaire ou professionnel. C’est de celui-ci dont il sera question dans cet article. Je t’expliquerai en quoi et comment le coaching d’orientation peut t’aider à travers les méandres du monde professionnel.

Qu’est-ce que le coaching d’orientation ?

Le choix d’orientation est un moment crucial dans ta vie de lycéen(ne) ou d’étudiant(e). Il s’agit de trouver le bon chemin qui mènera à la bonne porte pour envisager une carrière professionnelle épanouie et en accord avec tes valeurs. Par différents outils, le coaching d’orientation te permettre de faire un point sur tes aspirations, tes besoins, tes leviers de motivations qui seront le socle de ton futur professionnel. Cet accompagnement peut avoir lieu dès la dernière année de lycée pour des orientations post-bac ou en cours de cursus supérieur (BTS, université, école de commerce …). Sur une durée allant de 8 à 10 semaines, tu apprendras à te connaître et à identifier les métiers qui feront sens pour toi.

Quels sont les objectifs du coaching d’orientation ?

Alors « A quoi ça sert réellement ? ». Et bien par cette connaissance de toi, le coaching d’orientation te permettra de te lancer dans tes études avec plus de certitudes et de motivations. Une fois le but défini et le chemin tracé il y a peu de risque de te lancer dans des études que tu regretteras 2 ans après !

Tu n’as aucune idée de ce que tu veux faire ? C’est parfait ! Toutes les solutions sont envisageables. Il s’agira alors, d’aller chercher tes talents, tes besoins et ce qui peut te faire vibrer. Pour aller à la rencontre des différents domaines professionnels source de motivation pour toi.

Tu t’es lancé(e) dans des études et finalement tu te rends compte que ce n’est pas pour toi ? Le coaching d’orientation va t’aider à définir une nouvelle orientation, un nouveau parcours voire un chemin de traverse, pour rebondir et te réorienter.

Quelle que soit ta situation actuelle, l’objectif du coaching d’orientation reste le même : t’accompagner vers une vie professionnelle qui a du sens et dans laquelle tu pourras t’épanouir pleinement !

Ce que le coaching va t’apporter dans ta réflexion sur ton orientation scolaire ou professionnelle :

Mes coachings d’orientation se déroulent en 3 étapes qui vont te permettre de répondre à :

  • Qui je suis ?
  • Qu’est-ce que je veux apporter au monde ?
  • Comment faire de mon idée un projet de vie ?

On parle ici d’orientation durable ou de life-designing.

Etape 1 : Qui je suis ?

Dans cette première étape, nous allons rencontrer ta singularité, ce qui fait que tu es unique. En découlera ensuite une première identité professionnelle. Nous travaillerons ensemble sur tes valeurs, tes talents, tes passions et les compétences que tu as acquises jusque-là. Par certains exercices, Le coaching t’amènera à développer ton autonomie et ton savoir-être. Un travail de méthodologie et d’optimisation du temps peut être apporté.

Etape 2 : Qu’est-ce que je veux apporter au monde ?

Il s’agit ici d’identifier et de mettre en évidence ce qui fait sens pour toi, ce que tu as envie d’apporter au monde du travail. Laisse place à toutes tes idées et à ta créativité ! Ici commencent à se dessiner des domaines d’activités auxquels tu n’as peut-être pas encore pensé.

Etape 3 : Comment faire de mon idée un projet de vie ?

Il est temps de passer de l’idée à la réalisation ! Différents chemins doivent être définis, différents parcours pour que, quelques soient les aléas de la vie, tu ne perdes pas de vue ton objectif. Pour cela, nous identifierons les ressources que tu as à ta disposition. Des ressources qui t’aideront à chaque étape importante de ton parcours. Un plan d’action est ensuite mis en place pour structurer ton projet professionnel et le rendre réaliste.

Les erreurs que tu dois éviter en matière de coaching d’orientation :

S’y prendre au dernier moment !

Il n’y a pas de moment idéal pour démarrer un coaching d’orientation, mais il est certain que ce n’est pas lorsque tu vas devoir mettre tes choix dans ParcourSup. Tout dépend de où tu en es dans ta réflexion. De manière générale, nous démarrons entre Août et Novembre.

Si tu es déjà lancé dans un parcours et que tu te rends compte que cela ne te correspond pas, c’est le moment ! Saute le pas et sans attendre car il est possible qu’une solution soit envisageable en cours d’année.

Vouloir aller trop vite

On a souvent envie que les choses aillent vite, très vite, mais ce n’est pas l’idéal en matière d’orientation scolaire ou professionnel. Tu dois prendre ce temps d’introspection pour ne pas te tromper et éviter un retour à la case départ.

Ne pas oser tout dire

Lâche-toi et oses parler de tout ce qui te passe par la tête ! C’est dans les peurs et dans les craintes que se cachent certaines ressources et certaines passions.

 

Alors si tu es lycéen(ne), ou étudiant(e) et que tu cherches à t’orienter ou te réorienter dans un parcours scolaire qui te correspond, tu sais désormais que le coaching d’orientation est là pour t’accompagner. N’hésite pas à me contactez pour un premier entretien qui peut se faire en présentiel ou à distance (article : le coaching à distance, y-as-tu pensé ?).

En tant que coach certifiée, je suis là pour t’aider dans ton orientation scolaire.

Reconversion professionnelle : se faire accompagner grâce au coaching.

Reconversion professionnelle : se faire accompagner grâce au coaching.

Tu es dans une voie professionnelle qui ne te satisfait plus pleinement et tu penses à changer de métier. Mais par où commencer et comment faire le bon choix ? En tant que coach certifiée, je réponds à tes interrogations en te donnant toutes les clefs pour aller vers un métier épanouissant.

Comment orienter sa carrière ?

Avant de te lancer tête baissée dans un nouveau projet qui aura peut-être émergé sur un coup de tête, il est crucial de faire un point sur qui tu es et quelles sont tes priorités de vie. Commençons par ce dernier point.

Quelles sont tes priorités de vie ? En construisant ta réflexion autour de tes différents domaines de vie, tu feras apparaitre des besoins indispensables à ton équilibre qui te permettront de préparer l’avenir avec confiance.

Quelles sont tes attentes dans ton travail ? Il y a certainement des choses qui te conviennent et que tu souhaites garder et d’autres dont tu te détacheras avec plaisir. Se pose également la question de ce qu’il est important pour toi de réaliser. Ceci te donnera un but et t’aidera à te projeter dans le futur.

L’ensemble de ces réponses te permettra de mettre en lumière tes fondations pour concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Comment faire le bon choix de carrière ?

LE bon choix n’existe pas : tu en as plusieurs et il est toujours bon de se rappeler que dans une vie, un salarié change en moyenne 4.5 fois d’employeurs (Opinion Way & AFPA) !

Nos modes de vies actuels, les évolutions constantes des conditions de travail comme des métiers en eux-mêmes nous poussent à changer de voie au moins une fois dans notre carrière. Ce choix sera donc celui du moment et évoluera très certainement par la suite. Une reconversion professionnelle bien menée laisse alors place à une évolution de carrière riche de sens.

Si plusieurs orientations peuvent nous correspondre, reste encore à les identifier. Pour cela, que dirais-tu d’apprendre à te connaitre, d’aller à ta rencontre ! Pour répondre à cela, penses aux choses qui te donnent envie de te lever le matin ? Quelles sont les valeurs pour lesquelles tu es prêt(e) à te battre ?

Ensuite, qu’est-ce qui fait que tu es unique ? Quelles sont les activités qui te motivent au point de te mettre en état de flow ? Tu sais, cet état qui fait que tu as l’impression d’être là depuis 1/2 heure alors que ça fait 4h… Derrière cela se cache très certainement un talent ! Au-delà des croyances que tu t’es construites, chacun a plusieurs talents ! A toi de les trouver.

 

Quelle est la marche à suivre pour changer de voie professionnelle ?

Comme 74% des salariés français tu envisages une reconversion professionnelle mais tu ne sais pas par quel bout commencer ?

Avant toute chose, un changement ne s’opère pas sans une bonne organisation. Fonctionne en mode projet et avance pas à pas, cette méthode a fait ses preuves.

Ensuite, il est nécessaire de faire un point sur toutes tes compétences. Les compétences au travail mais également les compétences construites dans ta vie personnelle. Derrière les petites actions de tous les jours se dissimulent des savoir-faires qui sont certainement transposables dans le monde du travail. Y-as-tu pensé ?

Pas encore convaincu ! Tout changement de voie professionnelle fait émerger des freins. Qu’est-ce qui fait qu’à aujourd’hui, cette reconversion n’a pas encore eu lieu ?

En répondant à toutes ces questions, tu construiras une base solide à ton projet de reconversion professionnelle, qui te permettra d’entrevoir les chemins à prendre.

Et justement, as-tu des pistes pour ta nouvelle carrière ? Les as-tu toutes bien identifiées ? Laisse place à toutes les idées même les plus farfelus, j’ai même envie de dire, surtout les idées qui te semblent les plus farfelues. Ce sont souvent celles qui répondent le mieux  à nos aspirations !

Et si tout cela te parait encore nébuleux ou que tu as dans la tête 10 000 idées à la seconde, un accompagnement par un coach de vie professionnelle reste encore la meilleure solution.

Comment le coaching peut t’accompagner dans ta démarche ?

Le coaching dans le domaine de la reconversion professionnelle va t’aider à structurer ta démarche, qui s’articulera sur deux ou trois mois. Le coach t’apportera des outils qui vont te permettre d’aller plus loin dans ta réflexion.

Être accompagné(e) par un coach certifié va apporter un regard nouveau, sans jugements et sans aprioris pour prendre du recul sur ta propre situation. Il s’agit aussi d’identifier certaines peurs, celles qui font que le projet n’avance pas. Lorsque l’on ramène ces peurs dans le concret, elles peuvent paraitre bien irrationnelles !

Ne sois pas seulement acteur de ta carrière, je t’invite à prendre le rôle du scénariste ! C’est à toi d’écrire ton propre rôle dans ton histoire de vie. La solution ne tombera pas du ciel car la solution est à l’intérieur de toi. Qui mieux que toi peut savoir quel métier te donnera plaisir à te lever le matin ?

Et pour cela, ce travail d’introspection, de questionnement, de découverte est une première étape. Ensuite vient le moment de rencontrer des passionnés, interviewer des professionnels, ou tester plusieurs métiers pourquoi pas ! Le coaching de reconversion professionnelle est là pour t’accompagner dans ce cheminement.

Le coaching : l’antidote au burn-out

Le coaching : l’antidote au burn-out

Il y a un an jour pour jour, je postai sur ce blog mon premier article. Dans cet article, je te donnai 5 conseils pour sortir du burn-out ou pour éviter d’y entrer. Si tu ne l’as pas encore lu, c’est peut-être le bon moment !

Un an après, ce sujet n’a jamais été autant au cœur des préoccupations professionnelles de chacun. La crise sanitaire a fait émergé de nouveaux schémas de fonctionnement professionnel pas toujours en accord avec l’équilibre de chacun. Je ne passe pas une semaine sans entendre : «  je suis au bord du burn-out, je n’en peux plus …. »

Alors, aujourd’hui, pour moi, c’est un bon jour pour faire une petite piqure de rappel et répondre aux questions de Qu’est-ce que le burn-out ? Quels sont les enjeux pour le salarié ? Comment le coaching peut t’aider ?

Le burn-out c’est quoi ?

Au-delà du simple stress on retrouve différents niveaux qui amènent au burn-out. Le stress est une réaction normale du corps face à un danger. Nos ancêtres Cro-Magnon connaissaient ce stress lorsqu’un animal dangereux se présentait devant eux, par exemple. Une sécrétion d’hormones alertait l’ensemble des cellules pour être prêt à agir rapidement : attaquer ou partir en courant.

Sans cette alerte, il est peu probable que notre espèce ait pu perdurer à travers les âges.

Une fois le danger passé, la sécrétion d’hormone se tarie et Mr Cro-Magnon peut reprendre le cours de sa journée normale.

Aujourd’hui, ces périodes de stress ont tendance à perdurer dans le temps. Si son intensité initiale semble plus faible, la sécrétion d’hormone, elle, reste la même et si ce stress ne retombe pas, le corps continu de produire des hormones qui deviennent alors toxiques pour le corps.

Un stress chronique, ne laissant pas la place à des temps de récupération nécessaires, induit fatigue et émotions négatives. Si cette période s’étale sur plus de 6 mois, le corps n’est plus en mesure de gérer cet afflux d’hormones et de nouveaux troubles apparaissent : trouble du sommeil, trouble cardiaque, problèmes de concentrations, non gestion des émotions … Ces signes doivent alerter car si ils ne sont pas pris en charge, il est fort possible qu’un beau matin tu ne puisses plus te lever de ton lit.

Quels sont les enjeux majeurs pour toi d’une telle situation ?

Si toutes les dépressions ne sont pas dû à un burn-out, on considère que 2% des salariés en France ont une souffrance physique liée au travail (santépubliquefrance.fr) Cela parait peu comme ça, mais ramener au nombre de travailleurs Français, ce chiffre est énorme ! Et il pourrait encore s’étendre puisque 12% de la population active serait en risque de burn-out.

Le burn-out peut avoir différentes sources que je détaillerai dans mon prochain article « burn-out, ces signes qui alertent ». Mais quelle qu’en soit la source, le résultat est le même pour le salarié, avec en premier lieu une perte totale d’énergie et de volonté. Aller au toilette, se laver, manger, deviennent des montagnes à gravir. Les insomnies sont systématiques, avec des pertes de mémoire plus ou moins importantes et la possibilité d’un sentiment de persécution et une agressivité qui en résulte.

Si le burn-out n’est pas décelé à temps, le risque majeur de mal faire son travail peut, pour certaines professions, mettre en péril sa propre vie ou celle des autres. Les conséquences peuvent alors être dramatiques.

Un arrêt maladie de longue durée doit être envisagé au plus vite, avec toutes les conséquences financières que cela induit. Pour certaines personnes, cela peut amener à une grande précarité.

Au-delà des problèmes de santé qui peuvent résulter du burn-out (Eczéma, psoriasis, lumbago, vertiges, crises d’angoisse, variation du poids, hypertension …), il y a également des effets d’ordre personnel, social et familial.

Des syndromes d’addiction forte, un repli sur soi amène la personne à se désintéresser de son couple et à se retirer de la vie sociale. Ces situations sont généralement vues comme une honte. Et pourtant, il est bien reconnu que le rétablissement passe par l’appui et le soutien de son entourage.

Comment le coach peut t’aider à prévenir le burn-out ?

Dès les premiers signes, faire appel à un coach en développement professionnel va permettre d’identifier le décalage existant entre toi et ton travail. Le problème de fond est souvent voilé par de nombreux petits désaccords qui ne font que masquer le vrai problème. Une fois ce décalage considéré, le coach t’invite à faire connaissance avec toi-même, à te connaitre et à revoir tes priorités, dans ta vie dans son ensemble, puis dans ton travail. En identifiant le fond du problème, tu seras en mesure d’apporter tes propres solutions à ton mal-être, mais également à l’entreprise, sans être dans un total dénigrement. Tu peux pour cela t’appuyer sur tes nombreuses ressources qui petit à petit reviennent à la surface. Fort de ce sentiment d’être pleinement acteur et responsable de ce changement, les enjeux, qui jusque-là étaient des enjeux individuels, peuvent alors devenir collectifs. Des actions sont envisagées, un nouveau schéma et une nouvelle relation au travail est mise en place.

Comment le coaching va t’aider à retrouver une vie épanouie ?

Comme je le notai plus haut, il est essentiel de revenir à soi et d’apprendre ou réapprendre à se connaitre. Se reconnecter à soi, à son essence, à ses besoins fondamentaux. Cela passe également par une re-connexion au corps qui a bien souvent été oublié durant une période difficile.

Le coaching fait un point, sur le ici et maintenant. Il amène à des prises de conscience de ses propres schémas mentaux et apprend à s’en détacher. Les enseignements du passé laissent place à un présent de tous les possibles, en s’appuyant sur des bases solides que tu auras toi-même identifié. Le pas à pas est ensuite mis au service d’un objectif d’épanouissement et de changement durable.

Dans ma pratique, j’utilise de nombreux outils qui te permettent d’aller plus loin dans ce travail. Des outils du coaching, de la PNL, de la psychologie positive mais les outils du yoga et de la méditation afin d’apporter une prise en charge globale corps-esprit.

 

« Lorsque le corps est ferme et droit, le souffle devient rythmique et votre vie est belle »

Shri Sanyal Mahasaya

Les 2 programmes que je te propose sont parfaitement modulables pour répondre au mieux à ta problématique du moment :

 

Le coaching est une thérapie brève, qui est orienté objectif. On prend les enseignements du présent pour aller vers un futur respectueux de soi et en cohérence avec ses besoins. Le coaching est le parfait antidote au burn-out.

N’hésite-pas à me contacter pour commencer à travailler avec moi sur ta problématique liée au burn-out.

Le coaching à distance, y-as-tu pensé ?

Le coaching à distance, y-as-tu pensé ?

Le coaching à distance pour répondre aux contraintes sanitaires, mais pas que !

Jusqu’à il y a encore quelques mois, les accompagnements que je proposais ne se faisaient qu’en face à face. Et cela correspondait tout à fait à ma vision de mon travail ! Une fois sur la plage, une autre fois dans un bar sympa ou dans un jardin, on ne peut pas rêver d’un cadre plus propice à un travail sur soi.
Et puis est arrivé ce qui a bouleversé nos modes de vie et m’a demandé de revoir ma copie.

Et tu sais quoi ? Et bien finalement, je trouve de nombreux intérêts, pour mes coachés comme pour moi à faire mes accompagnements en visio. Je t’explique.

Les 6 avantages du coaching à distance

L’un de mes principaux axes de travail en coaching est de m’assurer d’un équilibre vie personnelle / vie professionnelle. Que le temps accordé à la famille soit en adéquation avec les besoins et donc, que les temps parasites soient les plus courts possibles. Dans ce temps parasite, je pense notamment aux déplacements et trajets, qui, à La Réunion, peuvent vite devenir interminables !

Le coaching à distance apporte cette liberté de pouvoir être mené de n’importe quel lieu. Tu es chez toi et tu n’as pas envie de te déplacer ? Tu es sur ton lieu de travail et tu n’as qu’une heure à t’accorder avant ta prochaine réunion ? Tu habites dans les hauts et il te parait inconcevable de faire autant de trajet ?

Le coaching à distance s’intègre donc plus facilement dans ton emploi du temps, sans compter qu’il peut s’adapter au rythme de chacun.

Des séances d’une heure sont bien souvent plus productives en visio qu’en présentiel. Sans le regard direct du coach professionnel, la parole est davantage libérée et les temps de réflexion plus poussés. Je découvre derrière mon écran des personnes plus vite à l’aise et investies dans leur cheminement.

Internet t’offre aussi une liberté de choix de ton coach professionnel. Nous travaillons tous sur des spécialités différentes. Pour moi ce sera la sphère professionnelle avec l’orientation, la reconversion, l’épuisement professionnel, la recherche d’emploi après un licenciement, alors que d’autres placeront leur expertise dans le coaching de vie, la nutrition, la parentalité. Tu n’as donc plus qu’à chercher pour dégoter le coach qui saura d’accompagner au mieux dans ta problématique du moment, et tout ça à distance.

Cela m’amène à parler des expats, nombreux à La Réunion. Un coaching en présentiel peut tout à fait se poursuivre en visio, de n’importe quel pays ! Un bon moyen de préparer en douceur une nouvelle transition de vie et ses nouveaux objectifs qui l’accompagnent.

Alors, comment ça se passe ?

Et bien entre coaching en face à face et coaching à distance, il y a peu de différence dans la pratique !
La méthodologie reste la même, avec un questionnement qui ouvre des portes et des exercices entre chacune des séances. Seul l’environnement diffère et c’est là qu’il est très important de se réserver un endroit et un moment où tu ne seras pas dérangé.

Pas question d’avoir un collègue qui déboule dans ton bureau pendant ta séance ni même un mini-toi en couche-culotte !
On oublie aussi téléphone et notifications en tout genre.

Ce moment doit-t ’être réservé, dans un lieu propice au calme, sans être trop éloigné, pour garantir un réseau fiable. Car rien n’est plus désagréable que de devoir répéter ce que tu viens de dire parce que la connexion n’en fait qu’à sa tête.

Quel coach choisir pour son accompagnement à distance ?

Le métier de coach n’étant pas encore parfaitement réglementé en France il peut être difficile de savoir qui sera susceptible de répondre efficacement à ton besoin.

Un premier point important reste la formation du coach. Celui-ci doit avoir suivi une formation certifiée par une école de coaching reconnue, garantissant les compétences qui répondent aux besoins du métier. De plus, le métier évoluant en permanence, il est important de poursuivre cette formation par des sessions complémentaires pour suivre ces évolutions. La supervision par un pair est également un point à ne pas négliger afin de s’assurer que le coach parfait ses compétences et continu à réaliser un travail sur lui.

Le dernier point important reste les formules proposées. De nombreuses prestations de formation ou d’e-learning sont vendues comme du coaching. Si je ne remets pas en doute la qualité de leurs contenus, il ne faut pas oublier que l’objet de l’accompagnement par un coach professionnel est de proposer un travail individuel, personnalisé qui prend en compte la personne dans sa globalité.

Une formation est là pour apporter des connaissances et non pour faire émerger des solutions, même si elle peut y contribuer !

Mon travail de coach professionnel à distance

Comme pour tous mes coachings, le premier RDV est gratuit. C’est un moment d’échange où nous faisons connaissance et durant lequel tu partages tes besoins, ta problématique ou tout ce qui te semble important.

Avec les éléments que tu me fournis, je suis en mesure de te présenter un programme en plusieurs étapes pour aller vers ton objectif.

Si le feeling passe entre nous et qu’il te semble intéressant d’avancer ensemble, nous prenons un second RDV.

Les séances sont espacées de 1 à 2 semaines pour te laisser le temps de murir tes réflexions mais aussi de travailler les outils que je t’apporte.
Un coaching de vie professionnelle se déroule sur 12 séances en moyenne. Il peut arriver que ton objectif soit atteint plus vite ou parfois cela demande également un peu plus de temps.

X