fbpx
06.92.01.53.90 contact@alicetrannois.fr

Coach personnel ou meilleur ami : le Bullet Journal

 

Dans la catégorie « coach personnel », je te présente le bullet journal. Il est le compagnon idéal pour une organisation au top du quotidien, sans perdre tes objectifs à long terme.

Combien de post-it et penses bêtes écris-tu chaque semaine ? Sais-tu toujours où retrouver les infos ? Une fois terminé, que fais-tu de ce petit papier ?

Le principe du bullet journal est de rassembler toutes ces innombrables notes, à un seul endroit. Agenda personnel, professionnel, listes en tout genre, journal intime, tout sera dans un seul et même carnet.

Le bujo a été pensé par Ryder Carroll, graphiste et auteur New-Yorkais. Diagnostiqué très jeune de troubles de l’apprentissage, il a cherché et testé différentes méthodes pour rester concentré et productif. Ses recherches l’on mené à développer le Bullet Journal. Son efficacité a été si probante, qu’il a partagé son expérience et sa découverte qui est devenu maintenant un outil incontournable de développement personnel.

 

A l’air du tout numérique, tu dois te demander quel peut-être la plus-value à revenir sur un format papier ?

 

Le premier avantage se situe sur la personnification de ce carnet. Tu y mets ce que tu veux et le décore comme bon te semble. Ce carnet est le tiens, il doit te ressembler et te donner envie d’être ouvert. Certain y mettront de la couleur et des petits dessins partout, quand d’autres le garderont le plus sobre et épuré possible. C’est un outil créatif, flexible et qui doit rester clair.

Ensuite, le format papier lui donne une certaine polyvalence. Tu y insert les rubriques que tu veux : ligne de gratitude, listes de livres à lire, de films à voir, calendrier des anniversaires, des lunes (menstruations), suivi de grossesse, méditation, postures de yoga … mais aussi dans une sphère plus professionnelle, les objectifs, les réunions, le suivi de certains clients importants, les budgets, les congés de l’équipe …

Le fait de créer soi-même, sur papier, ce journal permet de répondre à nos propres besoins. L’écriture va faire émerger, tel un coach, des priorités, une analyse de certaines situations compliquées, une prise de recul.

Et le meilleur pour la fin : le papier et le stylo amène à une déconnexion du numérique, extrêmement importante pour votre bien-être personnel et professionnel comme je l’ai souligné dans mon article sur l’épuisement professionnel. Un temps pour s’organiser et arrêter de procrastiner, un temps pour soi.

 

Le bujo : en pratique

 

Tout commence par 1 index ou sommaire, pour s’y retrouver. Se trouvent ensuite les plannings annuels, mensuels, hebdomadaires et journaliers. A la fin de ce carnet, tu y ajouteras des pages dites collections. Chaque page est numérotée pour être ajoutée à l’index.

Pour ma part, je mets devant chaque ligne une petite case à cocher. A la fin de la journée, je fais le point : si un maximum de cases est coché, j’avoue être envahie d’une belle satisfaction et d’une grande fierté en voyant tout ce que j’ai pu réaliser durant cette journée.

Ensuite, laisse place à ton imagination et si tu penses en manquer, internet et notamment pinterest fourmillent d’idées toutes aussi originales et pratiques les unes que les autres.

Les cartes mentales et les tableaux de rituels y trouvent également leur place. Tout ce qui peut t’aider à t’organiser efficacement tout en cadran tes objectifs.

Mon bujo est des plus minimaliste, sans grande fioriture sinon des couleurs qui en plus d’égayer mon carnet, me permettent de savoir où je suis d’un simple coût d’œil.

Je commence par un planning annuel, avec les congés et vacances de chaque membre de la famille et mes périodes de formation, ce qui me permet d’avoir une vue globale.

Ensuite un calendrier mensuel, avec mes 3 objectifs du mois et une première liste de personnes que je dois contacter durant cette période.

Vient mon agenda hebdomadaire, sur 2 pages pour avoir assez de place pour remplir. Pour chaque jour, je définie les repas à l’avance (un sacrés gain de temps) et je note mes rdv. La page suivante est consacrée aux choses à faire durant la semaine. A chaque moment de libre, je prends ma liste et choisi une tâche en fonction du temps que cela va me demander. A la fin, je coche ma case. Idem pour mes courses, mon ménage, les choses à mettre en vente etc…

A la fin de mon carnet, mes listes : livres à lire, films et séries à voir, musiques à écouter, les bonnes adresses de sorties, mes plannings de yoga, ma check-list des bagages (à partir de 3 enfants c’est indispensable), les balades à faire, les endroits où je dois aller prendre des photos, mes idées 0 déchets, les citations ….

Si le travail peut paraître un peu fastidieux, il est un réel gain de temps par la suite. Le commerce s’emparant toujours des bonnes idées, tu peux également trouver un bullet journal « clé en main » à la librairie du coin. Même si ces modèles sont beaucoup moins flexibles, il est possible qu’ils puissent répondre à tes attentes. A toi de voir dans quelle mesure.

 

 

Tu as aimé cet article ! Fais-en profiter tes amis :